20 janvier     

    

     17 mars     

Séminaire de recherche dirigé par Raphaëlle Legrand et Rémy-Michel Trotier

 10 février 2014            La Science et le Goût 
                                          Prélude, Air « Quam dilecta » et Chœur « Cor meum »
                                          de Quam Dilecta Tabernacula (1712-1715)
                                          Voir la source musicale sur Gallica


 

 

                       15h45

             16h00
 

                       16h10

 Accueil des participants

Introduction
(Raphaëlle Legrand, Rémy-Michel Trotier)

 Début des travaux

    Sources et Contexte    

 

             16h10
 

             16h25
 

             16h35
 

Le psaume Quam dilecta tabernacula mea
(Fabien Guilloux)

Autres mises en musique de Quam dilecta
(Raphaëlle Legrand)

Présentation des sources anciennes et de l’édition critique
(Jean Duron)

    Interprétation    

 

             16h50 
  
  

 Écoute de l’air « Quam dilecta »
(La Camerata Baroque, sous la direction de Sandrah Silvio
 Maria Krasnikova : soprano - Sugmin Son : flûte à bec
 Tatsuya Hatano, Maud Sinda, Clémence Carry : violons
 Baptiste Hamelin : viole de gambe - Guillaume Haldenwang : clavecin)

    Écriture    

 

                 17h00 
  

                       17h10

             17h25

             17h30
 
  

             17h45 

Analyse du récit « Quam dilecta »
(Raphaëlle Legrand)

Pause

 Écoute du chœur « Cor meum »

Table ronde : Dissonances majeures et mineures
(Françoise Depersin, Raphaëlle Legrand, Nahoko Sekimoto,
 Thomas Soury, Rémy-Michel Trotier)

 Nouvelle écoute du chœur « Cor meum »

    Forme    

 

             17h50
 

             18h05
 

Analyse de la fugue « Cor meum »
(Jean Duron)

Une analyse "pré-ramiste" d’après Loulié
(Théodora Psychoyou)

    Débat    

 

             18h15

                       19h00

Débat

 Fin des travaux



 

     20 janvier     
 

    Accueil   
 

     17 mars     
 

Revenir à l’accueil